Actualité

Mondiale 2026:pourquoi l’amerique du nord doit prendre le maroc au serieux

mardi 14 novembre 2017 | مملكة بريس

Mondiale 2026:pourquoi l'amerique du nord doit prendre le maroc au serieux
R.maache
Récemment, la FIFA a publié son nouveau guide du processus d’appel d’offres de la coupe du monde 2026, un document officiel où l’on apprend les nouveaux critères auxquels doit se conformer un pays pour accueillir la coupe du monde en 2026. Parmi les candidats, on retrouve le Maroc, un pays qui tentera le tout pour le tout pour ne pas rater cette occasion. Mais, la chance, serait-elle, de notre côté cette fois-ci ?
Malgré la confirmation du Qatar à accueillir la coupe du monde de 2022, ce pays n’aurait pas eu ce privilège selon les critères prédéfinis par ce nouveau guide de la FIFA, à cause des risques d’implosion sociale qui guette ce richissime émirat du Golfe Annonce Mamlaka presse.
Aujourd’hui, le nouveau processus d’appel d’offres pour accueillir la coupe du monde 2026 s’accorde fortement avec les aptitudes du comité de la candidature unifié des pays de l’Amérique du Nord, représentant à la fois les Etats-Unis, le Mexique et le Canada. Sur un plan techniques, l’offre Nord-Américaine a toutes les chances de son côté, grâce aux solides infrastructures, source d’un important retour sur investissement pour la FIFA. La disponibilité des stades et la capacité d’accueil permet aussi à ces trois pays d’accueillir jusqu’à 200 équipes, ce qui représente un atout non négligeable pour l’organisation de cet événement mondial en 2026.annonce la même source
Lorsqu’on parle d’une candidature pour qu’un pays accueille une coupe du monde, le vote international est aussi un critère important à relever, surtout dans le cas de la candidature du Maroc qui pourra créer la surprise. La candidature Nord-Américaine, en dépit de tous ses potentiels techniques et structurels, ne devra pas faire abstraction de son adversaire marocain dans cette course du mondial 2026, car le royaume conserve aussi plusieurs cartes à jouer.
Concrètement, la FIFA compte 211 Etats membres, dont les pays africains représentent plus d’un quart des votants, sans compte bien entendu les pays arabes qui voteront également pour la candidature du Maroc. De surcroit, le chef malgache de la confédération africaine de Football, a déjà promis de renforcer les chances du Maroc dans le vote africain. Du côté européen, le vote ne sera pas d’une évidence manifeste, car compte tenu de la proximité géographique et des fuseaux horaires, il est plus aisé et raisonnable de soutenir la candidature du Maroc plutôt que celle du continent Nord-Américain. En tout cas, la candidature unifiée de l’Amérique du Nord a toutes les raisons de craindre la surprise marocaine !
S’il y a des points de faiblesse qui pourront jouer contre la candidature marocaine, abstraction faite du coût exorbitant de cette compétition, ce serait le retrait du Maroc de la coupe d’Afrique, une décision violemment critiquée alors que le prétexte était la protection des citoyens de l’épidémie d’Ebola ayant fait des ravages à cette époque. Une chose est sûre : Le Maroc est une nation capable d’accueillir un événement de l’envergure de la coupe du monde, notamment en 2026, malgré une forte domination technique et économique qu’on retrouve dans la candidature Nord-Américaine.

AVIS DES INTERNAUTES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SONDAGE

    • Vous être pour ou contre le festival Mawazine ?

      Résultats